Navigation – Plan du site
Articles

Conjoncture et industrialisation en Grèce (1900-1940)

Michalis Riginos

Résumés

Le processus de l'industrialisation en Grèce pendant les années 1900-1940, pourrait être divisée en quatre sous-périodes. Durant la première (1900-1912) la politique de restriction budgétaire et monétaire, imposée par le Contrôle économique international, mena l'industrie grecque à la stagnation. La période des guerres (1912-1922) et sa conjoncture — forte demande de biens de consommation pour l'armée et taux d'inflation élevé —, a fixé les limites du développement industriel. Ainsi, dans les unités industrielles établies, la productivité du travail est restée faible, les coûts de production élevés. À leurs côtés s'est développée une multitude de petits ateliers à caractère personnel ou familial, aux moyens techniques infimes et aux frais de fonctionnement flexibles. La troisième phase (1923-1927) a connu une expansion économique étroitement liée aux conséquences de l'intégration des réfugiés d'Asie Mineure dans la vie économique du pays, dans le cadre favorable d'une inflation galopante, de la dévaluation de la monnaie et de mesures protectionnistes. L'insertion des réfugiés dans le milieu professionnel urbain a contribué à la reproduction des schémas productifs et de la structure de travail de la période précédente. Les années 1927-1933 ont été marquées par un effort d'assainissement de l'économie fondé sur la stabilisation de la monnaie nationale et le contrôle de la circulation monétaire. Cette politique, visant à freiner l'inflation, c'est-à-dire le " facteur " principal du développement industriel, a conduit le pays à la récession économique.

The industrialization process in Greece over the period 1900-1940 could be divided in four sub-periods. The dominant feature of the first one (1900-12) was the restrictive financial policy imposed by the International Economic Control, a policy that led the Greek industry to stagnation. The second period (1912-22) was marked by a series of wars (Balkan wars of 1912-13, World War I, Near East Campaign), which provoked an intense demand for consumption goods due to the needs of the army. This demand, combined with a high inflation rate, determined the industrial development in this period. Thus, the established industrial units worked with low productivity levels and coexisted with a multitude of small artisan individual or family workshops, with minimal technical means and high elasticity in operational costs. The third period (1923-27) was one of economic expansion, closely related with the economic integration of the refugees from Asia Minor. This integration was realized in a context of high inflation, devaluation of the drachma and a protectionist policy. Thus, the professional integration of the refugees in Greek towns contributed to the reproduction of the productive schemes and the employment structure existing before the Asia Minor disaster. Finally, the fourth period (1927-33) was characterized by efforts to stabilize the Greek economy by stabilizing the national currency and restricting the circulation of cash. This policy, aimed at slowing down inflation, led Greece to economic recession.

Haut de page

Entrées d'index

Index de mots-clés :

Industrie, Histoire économique

Index chronologique :

XXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michalis Riginos , « Conjoncture et industrialisation en Grèce (1900-1940) », Cahiers d'histoire [En ligne], 46-1 | 2001, mis en ligne le , Consulté le 24 avril 2014. URL : http://ch.revues.org/94

Haut de page

Droits d'auteur

© Tous droits réservés

Haut de page