Navigation – Plan du site

Éditorial

Jean-Luc Mayaud

Entrées d’index

Mots-clés :

Editorial

Chronologique :

Tout
Haut de page

Texte intégral

1« Continuité et renouveau », tel pourrait être le titre de cet éditorial annuel des Cahiers d'histoire. Voilà quatre années que l'équipe renouvelée de la revue a engagé une tranquille mutation. Les efforts de tous ont d'abord été concentrés sur son contenu : tandis que progressait la quantité d'articles, d'informations scientifiques et de comptes rendus d'ouvrages était améliorée la qualité des pages proposées. La reconnaissance des Cahiers d'histoire par le Centre national de la recherche scientifique, les multiples commentaires de nos lecteurs et l'augmentation - certes légère - du nombre de nos abonnés nous paraissent autant de témoignages favorables, même si la revue doit être encore améliorée.

2Continuité et renouveau donc, avec ce premier numéro de l'année 1999. Le nécessaire respect du contrat passé avec La Poste, qui nous accorde un tarif préférentiel pour la distribution des Cahiers d'histoire - sous le mystérieux mais indispensable numéro de CPPAP -, implique que paraissent réellement quatre livraisons annuelles : dorénavant, trois numéros simples et un numéro spécial (ancien numéro « double ») seront envoyés à nos abonnés. Nous nous efforcerons de respecter le service trimestriel de la revue, afin que chaque numéro soit effectivement livré durant le trimestre en cours.

  • 1  Pour toute suggestion, remarque ou demande d'information, écrivez-lui à webmaster-revues@revues.or (...)

3Continuité et renouveau encore, avec une nouvelle couverture dessinée avec grande compétence par Hubert Guillaud, jeune éditeur que nous remercions d'autant plus vivement qu'il a supporté nos hésitations et la relative confusion de nos demandes... et qu'il y a répondu gratuitement. Aide désintéressée de la jeune génération, encore, avec le très grand investissement personnel de Marin Dacos. Agrégé d'histoire, doctorant allocataire de l'Université Lyon 2 (Centre Pierre Léon) et moniteur en histoire contemporaine à l'Université d'Avignon, Marin Dacos a pris - et prend - sur ses nuits pour fabriquer et gérer le site Internet des Cahiers d'histoire. Me permettra-t-on de me réjouir de voir la « fibre militante » se maintenir de génération en génération : merci à Hubert Guillaud et Marin Dacos 1 de rejoindre ainsi l'équipe - totalement bénévole - des Cahiers d'histoire et de lui apporter leur juvénile énergie et leurs indispensables compétences.

4Notre revue est désormais présente sur Internet. Son site, disponible à l'adresse http://www.revues.org/​cahiers-histoire, a pour objectif de faire connaître son activité et d'augmenter sa notoriété. Mieux, nous avons pour ambition de faire de ce site un véritable outil de travail, proposant au visiteur de larges extraits des textes publiés par les Cahiers d'histoire. Vous y trouverez tous les résumés des articles parus depuis 1996, mais également l'intégralité des actualités scientifiques, des comptes-rendus et des éditoriaux publiés ces dernières trois années. Les internautes peuvent en outre consulter certains articles in extenso. Nous inaugurons cette publication intégrale par la diffusion en ligne de l'article consacré par Marin Dacos au rôle que peut jouer Internet dans l'édition scientifique, dont nous connaissons tous les difficultés actuelles.

  • 2  Pour soumettre la candidature d'une revue et connaître les conditions d'entrée dans la fédération, (...)

5Le site des Cahiers d'histoire s'inscrit dans une initiative plus large, à laquelle notre revue doit son adresse, facile à retenir : www.revues.org a été fondé pour héberger des publications choisies pour leur qualité scientifique. Dans cette fédération, les Cahiers d'histoire côtoient Ruralia, la revue de l'Association des ruralistes français. À l'automne 1999, la Revue d'histoire du XIXe siècle rejoindra la fédération. D'autres revues ont pris contact avec nous 2 pour participer à cette aventure, convaincues qu'émerge enfin un authentique espace scientifique francophone vers lequel l'internaute pourra se diriger sans inquiétude.

  • 3  Si vous souhaitez adhérer aux trois listes électroniques, il suffit de mettre les trois lignes dan (...)
  • 4  http://www.revues.org

6Cette initiative, il faut l'affirmer avec force, comble un vide. Nous espérons qu'elle vous satisfera et qu'elle permettra de faire la démonstration qu'Internet peut devenir un espace de publication scientifique de premier plan. N'hésitez pas à nous faire part de vos réactions et à nous communiquer par e-mail l'adresse électronique de collègues, français ou étrangers, qui pourraient être intéressés par ces sites. Vous pouvez recevoir une information régulière et gratuite sur la mise à jour des sites en adhérant aux listes électroniques d'information de chacun d'eux. Il suffit pour cela d'envoyer un courrier électronique à l'adresse webmaster-revues@revues.org. Écrivez le message « subscribe Ruralia », « subscribe Cahiers-histoire » et « subscribe revues.org » pour être informé des nouveautés touchant respectivement Ruralia, les Cahiers d'histoire et Revues.org 3. N'oubliez pas d'indiquer vos coordonnées électroniques et postales dans le corps du message. Vous pouvez également vous abonner en ligne à ces listes sur le site de revues.org 4.

  • 5  Voir infra l'article rédigé par Marin Dacos.

7L'ouverture de notre site sur Internet participe donc du développement des Cahiers d'histoire. Il est évident que le support papier de notre revue n'est pas remis en cause - que les réticents se rassurent - : il continuera à offrir à chacun l'intégralité des services attendus. Mais, outre le formidable impact que représente http://www.revues.org/​cahiers-histoire, porteur d'un considérable potentiel d'interactivité scientifique, il nous faut également préparer un avenir en dépit des incertitudes du calendrier 5

8Espérant que ces changements donneront satisfaction à tous les lecteurs des Cahiers d'histoire, nous savons que la meilleure expression de leur acquiescement demeure leur fidélité et leurs initiatives pour aider à la diffusion de la revue : l'aide de chacun est indispensable pour élargir le lectorat des Cahiers d'histoire, multiplier les abonnements et assurer sa publicité et son rayonnement.

Haut de page

Notes

1  Pour toute suggestion, remarque ou demande d'information, écrivez-lui à webmaster-revues@revues.org.

2  Pour soumettre la candidature d'une revue et connaître les conditions d'entrée dans la fédération, il suffit d'envoyer un courrier électronique à l'adresse webmaster-revues@revues.org.

3  Si vous souhaitez adhérer aux trois listes électroniques, il suffit de mettre les trois lignes dans un seul e-mail.

4  http://www.revues.org

5  Voir infra l'article rédigé par Marin Dacos.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Luc Mayaud, « Éditorial », Cahiers d'histoire [En ligne], 44-1 | 1999, mis en ligne le 12 mai 2009, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://ch.revues.org/47

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org