Navigation – Plan du site
Articles

Les médecins lyonnais face à 1848

Olivier Faure

Résumés

Cette contribution veut discuter l’assertion classique selon laquelle la plupart des médecins français étaient des hommes de gauche qui jouèrent, sous la Troisième République, un rôle plus important qu’auparavant. Cet article montre que la plupart des médecins lyonnais de 1848 étaient orléanistes ou légitimistes. Quelques-uns avaient joué un rôle essentiel dans l’administration de la ville sous la Monarchie de Juillet et avaient commencé les transformations de la ville selon le programme hygiéniste. Les médecins socialistes et républicains étaient peu nombreux et n’eurent guère de succès sous la Seconde République. Ceux qui s’engagèrent pour combattre le Second Empire étaient plus des politiciens que des médecins. Arrivés aux affaires municipales dans les années 1880, ils s’investirent plus dans la politique et les problèmes d’éducation que dans les réformes hygiénistes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Faure, « Les médecins lyonnais face à 1848 », Cahiers d'histoire [En ligne], 47-1 | 2002, mis en ligne le 13 mai 2009, consulté le 22 janvier 2017. URL : http://ch.revues.org/447

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org