Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Association pour l’histoire des chemins de fer en France, La SNCF, une entreprise publique dans la guerre. 1939-1945, Paris, Presses universitaires de France, 2001, 414 p.

François Robert

Texte intégral

1L’heureuse initiative de l’Association pour l’histoire des chemins de fer en France (AHCIF) de publier rapidement les actes de son VIIIe colloque qui s’est tenu à l’Assemblée nationale les 21-22 juin 2000, mérite d’être soulignées. Les thèmes abordés lors des quatre demi journées constituent les parties de cet ouvrage. Un point, fort utile, sur les archives de la SNCF est de bon augure en guise d’introduction. Puis, un chapitre rappelle en deux temps, les conditions de fonctionnement de cette entreprise publique et de ses relations avec les pouvoirs publics et les autorités d’occupation, et l’acheminement des juifs vers Drancy et les déportations. Ensuite, sous l’angle de l’histoire sociale, six contributions tentent d’apporter des éclairages nouveaux sur l’activité, les comportements et les rapports des agents de la SNCF avec leur entreprise et l’occupant. Enfin, un chapitre consacré à la résistance ferroviaire vue sous l’angle de la mémoire et des représentations vient clore un colloque très riche d’autant que les débats, souvent très âpres, sont publiés in-extenso à la fin de chaque chapitre. Une bibliographie commentée donne une liste d’ouvrages de référence pour un approfondissement de ce thème.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

François Robert, « Association pour l’histoire des chemins de fer en France, La SNCF, une entreprise publique dans la guerre. 1939-1945, Paris, Presses universitaires de France, 2001, 414 p. », Cahiers d'histoire [En ligne], 46-3/4 | 2001, mis en ligne le 13 mai 2009, consulté le 21 août 2017. URL : http://ch.revues.org/438

Haut de page

Auteur

François Robert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org