Navigation – Plan du site
Articles

Les politiques patrimoniales menées dans le Midi de la France au XIXesiècle

Pluralité de gestion du fait patrimonial
Isabelle Durand

Résumés

Au XIXe siècle, la mise en place de la conservation monumentale dans le Midi de la France (Arles, Nîmes, Orange et Vienne) s’inscrit dans l’élaboration d’une légitimation administrative. De l’inventaire des richesses architecturales à la protection, un cadre réglementaire constitué de circulaires et de textes de loi s’instaure reposant sur un appareil administratif développé (instances consultatives telles que l’académie des Inscriptions et Belles Lettres, le conseil des Bâtiments civils et la commission des Monuments historiques et autorités départementales et municipales).Sur le terrain, cette conscience patrimoniale se décline sur divers modes et se mesure à l’aune de l’engagement des maires et préfets. Le constat d’une pluralité de gestion du fait patrimonial s’impose.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Isabelle Durand, « Les politiques patrimoniales menées dans le Midi de la France au XIXesiècle », Cahiers d'histoire [En ligne], 46-3/4 | 2001, mis en ligne le 13 mai 2009, consulté le 24 juillet 2017. URL : http://ch.revues.org/426

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org