Navigation – Plan du site
Articles

En Charolais sous la monarchie de Juillet

propriétaire terrien contre industriel ou les moulins contre la blanchisserie
Pierre Ponsot

Résumés

Une correspondance adressée au préfet de Saône-et-Loire et des Mémoires, émanant de la ville de Chauffailles, en Charolais, en 1844-1845, permettent d’analyser  un cas concret des oppositions entre la vieille France agraire et la nouvelle, en voie d’industrialisation, sous Louis-Philippe. Des propriétaires terriens et des meuniers voulurent empêcher l’extension et la modernisation d’une blanchisserie industrielle. Les arguments des ruraux sont d’ordre économique, social, juridique, et, plus surprenant, écologique : la salubrité publique et la qualité des eaux d’un charmant ruisseau seraient menacées.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Pierre Ponsot, « En Charolais sous la monarchie de Juillet », Cahiers d'histoire [En ligne], 46-3/4 | 2001, mis en ligne le 13 mai 2009, consulté le 23 mars 2017. URL : http://ch.revues.org/422

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org