Navigation – Plan du site
Élites et familles : enjeux de filiation, d'aliance... et d'argent

" S'élever au-dessus de [son] obscurité " : procès en filiation et questions d'État de Louis XIV à Napoléon

Jack Thomas et Jacques Poumarède

Résumés

En 1737, le jurisconsulte Cochin a employé l'expression " s'élever au-dessus de leur obscurité " dans le cadre d'un procès portant sur la filiation et les questions d'état. Des individus, souvent de naissance obscure, recherchaient à intégrer des familles de l'élite française par le biais de procès civils en réclamation d'état. L'analyse d'un corpus d'une quinzaine d'affaires permet de saisir leurs enjeux, aussi bien pour les prétendants que pour les familles concernées, souvent en proie à des difficultés de transmission de patrimoine entre générations. Les textes juridiques constituent autant de récits qui pénètrent dans l'intimité des familles et soulignent leur fragilité. Prouver sa filiation, c'est aussi rassembler des preuves que les adversaires combattront et que les magistrats jugeront selon des règles progressivement mises en place depuis l'Antiquité. Le nouveau code civil de 1804 tentera de les renforcer afin de protéger les familles et assurer la stabilité sociale.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologique :

Ancien Régime, XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jack Thomas et Jacques Poumarède, « " S'élever au-dessus de [son] obscurité " : procès en filiation et questions d'État de Louis XIV à Napoléon », Cahiers d'histoire [En ligne], 45-4 | 2000, mis en ligne le , consulté le 23 mars 2017. URL : http://ch.revues.org/400

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org