Navigation – Plan du site
Articles

L'habitat urbain à Paris (XVIIIe-début XIXe siècle)

David Garrioch

Résumés

L'évolution de l'habitat parisien au XVIIIe et au début du XIXe siècle se caractérise moins par l'apparition de nouvelles formes du bâti que par la transformation du rapport entre les habitants et l'espace habité. Dans les milieux aisés, le quartier perd son importance mais l'appartement devient — d'abord pour les bourgeois et plus tard pour les nobles — un abri fortement féminisé où l'on fuit la promiscuité des rues. Pour un nombre croissant d'ouvriers et d'employés s'amorce une séparation — encore timide, mais réelle — entre travail et domicile qui changera également leur rapport à l'habitat. L'apparition du portier dans les maisons ordinaires à la fin du XVIIIe siècle est une manifestation du nouvel écart entre la bourgeoisie et la ville qui signale l'arrivée d'une société de classes.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Logement

Chronologique :

Ancien Régime, XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Garrioch, « L'habitat urbain à Paris (XVIIIe-début XIXe siècle) », Cahiers d'histoire [En ligne], 44-4 | 1999, mis en ligne le , consulté le 23 avril 2017. URL : http://ch.revues.org/384

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org