Navigation – Plan du site
Articles

La mobilité résidentielle de François Valesque, épicier en gros et échevin de Lyon (1706-1791)

Olivier Zeller

Résumés

Une forte mobilité géographique semble avoir très largement caractérisé la vie urbaine sous l'Ancien Régime. Pour une bonne part de la population, ceci découlait de la difficulté à s'acquitter des loyers, tout en étant lié à la vunérabilité des ménages. Dans le même temps, le système de la location principale engendrait une importante mobilité. Mais les archives privées montrent également l'importance de cette mobilité parmi les élites. Celle-ci s'inscrivait parmi les stratégies sociales.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologique :

Ancien Régime
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Olivier Zeller, « La mobilité résidentielle de François Valesque, épicier en gros et échevin de Lyon (1706-1791) », Cahiers d'histoire [En ligne], 44-4 | 1999, mis en ligne le , consulté le 25 mai 2017. URL : http://ch.revues.org/383

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org