Navigation – Plan du site
Articles

Les femmes blanches de la Widows' society (Boston, USA), actrices de la sphère publique, 1816-1824

Marie-Claude Lamarche

Résumés

Les associations bénévoles féminines blanches apparurent vers 1800 aux États-Unis. Elles se multiplièrent rapidement par un afflux de nouveaux membres soucieux d'aider les pauvres le méritant. Les historiens, et surtout les historiennes, ont cherché à établir les motivations qui lancèrent de plus en plus de femmes blanches dans la voie des œuvres de charité. Établirent-elles des contacts, des liens avec les plus pauvres ? Étaient-elles sincèrement engagées pour le soulagement les malheurs des miséreux ? Participèrent-elles de la sphère publique ? En prenant l'exemple de la Widows' Society, association bénévole de femmes blanches bostoniennes de 1816 à 1824, l'article montre que ces femmes participèrent à la sphère publique par le biais d'activités et de projets associatifs, comme les visites aux pauvres, la priorité accordée à la recherche d'emploi pour les pauvres ou l'utilisation de l'épargne bancaire. Elles catégorisèrent les pauvres en fonction du mérite, un mérite décerné selon le degré de ferveur religieuse et l'origine sociale du pauvre déchu.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Femmes

Chronologique :

XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marie-Claude Lamarche, « Les femmes blanches de la Widows' society (Boston, USA), actrices de la sphère publique, 1816-1824 », Cahiers d'histoire [En ligne], 45-3 | 2000, mis en ligne le , consulté le 23 octobre 2017. URL : http://ch.revues.org/289

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org