Navigation – Plan du site
Articles

Ecrivains et société lyonnaise dans l'Entre-deux-guerres. Jolinon et Dufourt, romanciers de la brisure

Bernard Poche

Résumés

En poursuivant le tour des écrivains lyonnais de l'époque 1919-1939, on peut prendre le risque de rapprocher Joseph Jolinon de Jean Dufourt, malgré l'écart qui sépare les notables ruraux de la bourgeoisie " soyeuse ", comme étant des révélateurs de l'existence d'une société propre, d'un milieu culturel, à Lyon. Jolinon consacre son œuvre à analyser les ruptures qui sont la suite de la Grande guerre, et à illustrer tant le pacifisme et la place que prend le sport que l'écroulement des valeurs fossilisées de la bourgeoisie d'Ainay. Dufourt ne fait pas autre chose, mais depuis l'intérieur, et il traque les quelques symptômes de modernisation des mœurs et des idées que recèle son milieu d'origine. Il reste que pour parler du sein d'une société, il faut qu'elle existe, c'est à dire qu'elle s'assume comme un monde indépendant, traitant avec l'extérieur d'égal à égal, ce qui ne semble plus être le cas aujourd'hui.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Littérature

Chronologique :

XXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Poche, « Ecrivains et société lyonnaise dans l'Entre-deux-guerres. Jolinon et Dufourt, romanciers de la brisure », Cahiers d'histoire [En ligne], 44-3 | 1999, mis en ligne le , consulté le 25 mai 2017. URL : http://ch.revues.org/272

Haut de page

Auteur

Bernard Poche

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org