Navigation – Plan du site
Articles

Le budget des Beaux Arts sous la Restauration (1815-1830)

Émeline Wirty

Résumés

Cet article propose de porter, à travers les budgets, un regard sur l'attitude de la Restauration envers les Beaux Arts. Le contexte économique peu favorable et les nécessaires remaniements des institutions artistiques (effectués dans un souci de modernisation) n'ont jamais découragé un régime qui — comme sous l'Empire — a conscience que les Beaux Arts constituent l'illustration idéale des vertus du gouvernement en place. L'implication idéologique est omniprésente au sein de la politique culturelle. Le mécénat royal sert ainsi de propagande monarchique. Même si Louis XVIII et Charles X n'ont jamais pu renouer avec les fastes de l'Ancien Régime, en raison notamment des difficultés économiques incombant à la période, à aucun moment ils n'ont négligé ce précieux allié.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Art, Beaux Arts

Chronologique :

XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Émeline Wirty, « Le budget des Beaux Arts sous la Restauration (1815-1830) », Cahiers d'histoire [En ligne], 44-3 | 1999, mis en ligne le , consulté le 23 mars 2017. URL : http://ch.revues.org/268

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org