Navigation – Plan du site
Articles

La gestion du maintien de l'ordre au XIXe siècle : l'exemple de la gendarmerie de l'agglomération lyonnaise (1791-1854) (suite et fin)

Cyril Cartayrade

Résumés

La gendarmerie de Lyon et de sa banlieue rappelle que, traditionnellement circonscrite à ses unités rurales, cette institution participe aussi à la gestion du maintien de l'ordre urbain dans la France du XIXe siècle. De 1791 à 1854, les différents responsables de l'ordre public soulignent les atouts de la gendarmerie, appréciant, selon les cas, son indépendance envers la municipalité, sa professionnalisation accrue dans la police judiciaire ou son quadrillage du territoire lyonnais. Malgré ce consensus et sa souplesse d'organisation, la gendarmerie échoue à devenir le vecteur principal de la sûreté urbaine. Son infériorité numérique et statutaire, la concurrence des forces civiles de police, les rivalités entre les différentes tutelles et le poids des tâches administratives limitent cette ambition qui se résume finalement à une spécialisation dans la gestion des manifestations publiques.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologique :

XIXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cyril Cartayrade, « La gestion du maintien de l'ordre au XIXe siècle : l'exemple de la gendarmerie de l'agglomération lyonnaise (1791-1854) (suite et fin) », Cahiers d'histoire [En ligne], 45-2 | 2000, mis en ligne le 26 janvier 2008, consulté le 24 juillet 2014. URL : http://ch.revues.org/210

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org