Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Jean-Luc ALBERT, Vingt ans de vie politique en France, Paris, Les Éditions d'Organisation, 1996, 288 p.

Claude Journet

Texte intégral

1Jean-Luc Albert, Doyen de la Faculté des sciences juridiques de l'Université Lyon 2, est à la fois un juriste technicien et un politologue auteur d'une thèse soutenue en 1981 sur le radicalisme dans l'Allier et d'un ouvrage paru en 1984 sur la vie politique de ce même département.

2L'ouvrage qu'il vient de publier répond à un objectif pédagogique parfaitement atteint, celui de proposer à un public étudiant une vision chronologique, synthétique et claire de la vie politique depuis 1974. L'entreprise est menée d'ailleurs avec beaucoup de rigueur comme en témoigne par exemple la fiabilité des résultats électoraux rapportés dans le livre. La bibliographie très sérieuse comprend les ouvrages antérieurs souvent dépassés ce qui justifie l'intérêt de celui-ci, les témoignages des hommes politiques dont le plus utile pour la connaissance du fonctionnement des institutions est sans conteste le Verbatim de Jacques Attali, enfin les ouvrages de journalistes.

3L'étude de Jean-Luc Albert met en lumière trois points essentiels. Le premier est la transformation du paysage partisan marqué surtout par le déclin du Parti communiste et le succès du Front national. Le deuxième consiste dans la réussite des institutions de la Cinquième République utilisées et légitimées par la gauche qui les avait au départ dénoncées. Le troisième point réside dans la fin du particularisme français. En effet, les différentes formes d'alternance ont produit un système politique assez pacifié. Il n'y a plus de différence significative dans les politiques menées par les équipes opposées contrairement à ce que certains espéraient et d'autres craignaient au début de la période considérée. Mais un nouveau risque apparaît, celui d'une coupure entre la classe politique et des segments de la population qui pourraient être tentés par l'extrémisme.

4On peut regretter parfois le caractère elliptique de certaines formulations. Ainsi par exemple lit-on à la page 23 que le Parti communiste abandonne la dictature du prolétariat sans qu'on en sache les conditions ni les raisons. Mais au total le livre de Jean-Luc Albert est pour l'étudiant et l'enseignant un instrument de travail d'une très grande utilité.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Claude Journet, « Jean-Luc ALBERT, Vingt ans de vie politique en France, Paris, Les Éditions d'Organisation, 1996, 288 p.  », Cahiers d'histoire [En ligne], 42-2 | 1997, mis en ligne le 15 janvier 2008, consulté le 21 octobre 2014. URL : http://ch.revues.org/166

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org