Navigation – Plan du site
Chroniques

Colloque international du cent-cinquantenaire de la Révolution de 1848. 23-24-25 février 1998. Paris, Assemblée Nationale

Texte intégral

 
" La Société de 1848 "
La Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle a pour mission de préparer le cent-cinquantenaire de 1848. Cette association ne renie pas l'objet de sa fondation  : l'appel à adhésion de février 1904 annonçait les buts de la Société d'histoire de la révolution de 1848, précisant qu'il s'agissait " avant tout [d'] organiser scientifiquement le labeur historique devenu possible sur une période défigurée par une foule de légendes [et] en seconde ligne, [de] travailler à répandre les idées de 1848, considérées comme le développement naturel et logique des idées de la Révolution ". Certes, aujourd'hui, les enjeux militants n'apparaissent plus de même nature, tant l'idée et la pratique républicaines semblent partagées par tous, ou presque tous. La reconnaissance d'utilité publique, le 14 avril 1933, avait entériné la décision de 1916 étendant la compétence de l'association à l'étude de " l'histoire de cette époque [1848] et en général à tous les mouvements politiques et sociaux à partir du XIXe siècle ". Était toujours affirmée sa vocation scientifique, vocation qui n'empêche nullement son implication entière dans la préparation du centenaire de 1848 qui la mobilise et lui permet une vaillante renaissance après son interruption en 1940. Réactivée depuis un quart de siècle, multipliant colloques et publications - dont le bulletin annuel 1848, révolutions et mutations au XIXe siècle transformé depuis 1995 en Revue d'histoire du XIXe siècle, dorénavant bisannuelle -, la Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle ?uvre à la célébration du cent-cinquantenaire, tout en tentant de conserver son identité et en affirmant sa présence scientifique sans verser dans le seul acte commémoratif.
 
Le cent-cinquantenaire de 1848
Organisées par un groupe de pilotage réuni autour de son actuel président, les actions prévues par la " Société de 1848 " s'inscrivent dans un ensemble de manifestations destinées à célébrer la révolution de 1848, en France et à l'étranger. La revue de la Société, Revue d'histoire du XIXe siècle, rend compte de ces diverses manifestations et ?uvre à leur coordination. Ses trois prochaines livraisons seront consacrées à 1848 : le numéro 14, annoncé pour septembre 1997, tentera un bilan historiographique des études sur 1848 réalisées depuis l'impulsion donnée par le centenaire dont l'histoire sera d'ailleurs retracée ; le numéro 15, publié en décembre 1997, abordera les perspectives de recherche et les aspects méthodologiques ; le numéro 16, prévu pour juin 1998 contiendra des articles plus spécifiques et des études de cas qui n'auraient pu trouver place dans les publications précédentes. Reste enfin qu'il est envisagé de publier rapidement un recueil d'articles fondateurs et difficilement trouvables concernant 1848, tel le célèbre " 1848-1830-1789, comment naissent les révolutions " d'Ernest Labrousse... paru dans les actes du colloque de 1948. Comme il y a cinquante ans, la " Société de 1848 " se trouve au c?ur de la célébration nationale par l'organisation de sa principale manifestation : le colloque international, dont les actes seront publiés, se tiendra dans les locaux de l'Assemblée Nationale les 23-24-25 février 1998.
 
Un colloque international
Le colloque du cent-cinquantenaire de la révolution de 1848 est placé sous la haute autorité de Maurice Agulhon, Professeur au Collège de France et Président d'honneur de la Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle. Quatre thèmes sont retenus, qui permettront de célébrer 1848 en livrant les apports scientifiques de ces dernières années : à la différence du colloque du centenaire, la question du suffrage dit universel doit être posée ; de même, les journées de Juin 1848 ne peuvent être négligées et seront abordées à travers le thème de la question sociale ; la multiplication des thèses et travaux scientifiques depuis plus de trois décennies a révélé l'importance des provinces et des colonies dans un processus qui n'est pas seulement celui de chocs en retour ; une quatrième séquence sera enfin consacrée au " Printemps des peuples ". Pour chacun des thèmes, il est fait appel à des communications à la fois synthétiques et problématiques, reflets des préoccupations scientifiques de notre fin de XXe siècle. La dimension internationale du colloque implique également de ne pas s'enfermer dans une vision trop franco-française : ont été sollicités un grand nombre d'intervenants étrangers.
 
 
Programme provisoire
 
 
Ouverture du colloque
M. Laurent Fabius, Président de l'Assemblée nationale
 
Introduction
Jean-Luc Mayaud, Président de la Société d'histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle
 
Thème I : Le suffrage " universel "
Maurice AGULHON, Professeur, Collège de France :
Le suffrage " universel ".
Raymond HUARD, Professeur émérite, Université de Montpellier :
Les pratiques électorales en 1848
Michèle RIOT-SARCEY, Maître de conférences, Université Paris 8 :
De l'universel suffrage à l'association, ou l'" utopie " de 1848
Pierre LÉVÊQUE, Professeur émérite, Université de Dijon :
Les élections municipales et cantonales en 1848
Karen OFFEN, Professeur, Université de Stanford :
Femmes et suffrage " universel "
Matthias MIDDELL, Professeur, Université de Leipzig :
Le suffrage dans les états allemands
 
Thème II : Questions sociales
Jacques ROUGERIE, Maître de conférences honoraire, Université Paris I-Sorbonne :
Juin 1848
Dolf OEHLER, Professeur, Université de Bonn :
Les traces littéraire de Juin 1848
Francis DEMIER, Professeur, Université Paris X-Nanterre :
Droit au travail et organisation du travail en 1848
Mark TRAUGOTT, Professeur, Université de Californie, Santa Cruz :
Les ateliers nationaux en 1848
Jacqueline LALOUETTE, Professeur, Université de Clermont-Ferrand :
Les associations et la notion de solidarité en 1848
Jean-Luc MAYAUD, Professeur, Université Lumière-Lyon 2 :
Les campagnes et la question sociale au milieu du XIXe siècle
 
Thème III : Paris/provinces/colonies
Frédéric CHAUVAUD, Maître de conférences, Université de Poitiers et Jean-Jacques YVOREL, Chargé de cours, Université Paris 7 :
Les provinces face à Février 1848
Jean-Claude FARCY, CNRS-Université Paris X-Nanterre :
Les provinces face à Juin 1848
Peter McPHEE, Professeur, Université de Melbourne ;
La révolution au village ?
Vincent ROBERT, Maître de conférences, Université Paris I-Sorbonne :
Les villes de province en 1848 : l'exemple de Lyon
Yannick MAREC, Maître de conférences, Université de Rouen :
Les villes de province en 1848 : l'exemple de Rouen
Nelly SCHMIDT, CNRS :
1848 dans les colonies-les colonies et 1848
Marcel DORIGNY, Maître de conférences, Université Paris 8 :
1848 et les abolitions de l'esclavage
Yvette KATAN, Maître de conférences honoraire, Université Paris 1 :
La Seconde République et l'Algérie : une politique de peuplement
 
Thème IV : Europe/" Printemps des peuples "
Christophe CHARLE, Professeur, Université Paris 1 :
L'Europe des intellectuels en 1848
Heinz-Gerhard HAUPT, Professeur, Université Halle-Wittenberg :
La Révolution allemande
Jean-Paul BLED, Professeur, Université Strasbourg 2 :
L'Autriche-Hongrie en 1848
Philippe Henry, Professeur, Université de Neuchâtel :
1847-1848 en Suisse : une révolution ?
John BELCHEM, Professeur, Université de Liverpool :
Le sentiment de " Britishness " et les révolutions européennes de 1848 : le " Printemps des peuples " au Royaume-Uni
Simonetta SOLDANI, Professeur, Université de Florence :
Les femmes et la révolution italienne de 1848
Maria-Manuella de BASTOS TAVARES RIBEIRO, Professeur, Université de Coimbra :
Le Portugal et la révolution de 1848
Bonnie S. ANDERSON, Professeur, Brooklyn College, New-York :
La place des femmes dans les révolutions allemandes, dans le mouvement chartiste britannique et dans le mouvement abolitionniste américain
 
Conclusion
Maurice AGULHON, Professeur au Collège de France et Président honoraire de la Société d'histoire de la Révolution de 1848 et des révolutions du XIXe siècle.
 
Contacts :
Jean-Luc Mayaud, 33, rue Lemercier, 75017 Paris, France
tél. et Fax : 01 40 08 04 28
E mail : Jean-Luc.Mayaud@mrash.fr
 
 
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Colloque international du cent-cinquantenaire de la Révolution de 1848. 23-24-25 février 1998. Paris, Assemblée Nationale », Cahiers d'histoire [En ligne], 42-2 | 1997, mis en ligne le , Consulté le 16 avril 2014. URL : http://ch.revues.org/134

Haut de page

Droits d'auteur

© Tous droits réservés

Haut de page