Navigation – Plan du site
Articles

Henri Béraud et Gabriel Chevallier dans le XXe siècle

Bernard Poche

Résumés

Henri Béraud et Gabriel Chevallier sont les écrivains lyonnais les plus connus de la première moitié de ce siècle, et en même temps deux figures assez distinctes de l'accompagnement, par la création littéraire, du passage du XIXe au XXe siècle. Bien que nés à Lyon, ils sont tous deux issus de généalogies rurales ; mais le premier, fier de ses origines plébéiennes, entreprend de construire le mythe de l'ascension du peuple des campagnes, qu'il va conclure sur un échec, alors que le second, fils d'une lignée notabiliaire déchue, réinvestit son parcours de bourgeois cultivé mais déclassé dans une satire grinçante de la ruralité, dont l'étonnant succès traduit la montée de la folklorisation de la campagne. Ils sont finalement, et jusque dans leur destin personnel, deux représentations contrastées des ambiguïtés de l'opinion française non élitaire dans les années de l'Entre-deux-guerres.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologique :

XXe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Poche, « Henri Béraud et Gabriel Chevallier dans le XXe siècle », Cahiers d'histoire [En ligne], 42-1 | 1997, mis en ligne le 14 janvier 2008, consulté le 20 décembre 2014. URL : http://ch.revues.org/13

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org