Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Vincent BERDOULAY [dir.], Les Pyrénées, lieux d'interaction des savoirs (XIXe-début XXe siècles), Paris, Éditions du CTHS, 1995, 240 p.

Gilbert Garrier

Texte intégral

1L'interaction des savoirs savants et des savoirs professionnels avait été un thème retenu par la section de géographie pour le 118e Congrès des Sociétés Savantes d'octobre 1993 : comme il se tenait à Pau, les Pyrénées s'imposaient comme terrain de recherches. Celles-ci font la part belle à l'ethnologie et surtout à l'histoire. Les références aux archives et aux publications du siècle dernier en sont la preuve. Médecins, hygiénistes, botanistes, cartographes, ingénieurs ont, dès le XVIIIe siècle, appliqué leur science aux montagnes pyrénéennes. Mais le regard des excursionnistes, celui des peintres ou des dessinateurs comme la pratique professionnelle des guides ou des forestiers ont produit d'autres savoirs. Ouvert sur les excursions et ascensions du botaniste Louis Ramond dès 1787, l'ouvrage se clôt sur les lignes ferroviaires électrifiées de la Compagnie du Midi de 1896 à nos jours, deux formes de " suisséification " des Pyrénées, horrible néologisme mais vaste entreprise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Gilbert Garrier, « Vincent BERDOULAY [dir.], Les Pyrénées, lieux d'interaction des savoirs (XIXe-début XXe siècles), Paris, Éditions du CTHS, 1995, 240 p.  », Cahiers d'histoire [En ligne], 41-2 | 1996, mis en ligne le 15 mai 2009, consulté le 24 août 2017. URL : http://ch.revues.org/121

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org