Navigation – Plan du site
Articles

Les villages des pentes nord-est du Mont Pilat aux XIVe et XVe siècles. L'exemple de Saint-Paul-en-Jarez.

Florian Alexis Stalder

Résumés

La connaissance de l''habitat villageois de la fin du Moyen Age repose principalement sur l'étude archéologique de sites désertés, rares en nos régions. Le parcellaire du castrum de Saint-Paul-en-Jarez a, cependant, pu être reconstitué selon les termes d'un terrier rédigé entre 1401 et 1420. Ce même type de sources, nombreuses mais peu exploitées, permit également l'étude d'autres villages des pentes du Pilat (massif situé entre Saint-Étienne, Vienne et Annonay) révèlant une nette différence d'évolution et d'organisation spatiale entre eux, selon qu'ils soient fortifiés ou non. Sans enceinte collective, ils demeurent uniquement agricoles, tandis que, dotés de ces fortifications, plus peuplés, ils développent une économie d'échanges, à l'instar de Saint-Paul dont on perçoit alors la morphologie et la hiérarchisation sociale de l'espace construit, dans et hors les murs.

Haut de page

Entrées d’index

Mots-clés :

Histoire rurale

Chronologique :

Moyen Age
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florian Alexis Stalder, « Les villages des pentes nord-est du Mont Pilat aux XIVe et XVe siècles. L'exemple de Saint-Paul-en-Jarez. », Cahiers d'histoire [En ligne], 41-2 | 1996, mis en ligne le , consulté le 01 mai 2017. URL : http://ch.revues.org/113

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Revues.org